L’amour et le libre arbitre.

Saisissons nous réellement ce qu’est le libre arbitre ?

Malgré tout l’amour que je te porte, que je te donne, malgré toute mon attention, ma présence, tu as le libre arbitre.

Je ne peux l’occulter.

Le libre arbitre est l’essence même de toute vie ici sur Terre, et ailleurs dans les Univers.

Il concerne tous les êtres vivants, ici humains et animaux.

Malgré cet amour, je dois te laisser libre de tes choix,

Libre de tes directions.

Même si je ne les comprends pas, même si c’est douloureux.

Même si ton absence me semble insupportable.

Tu as chois d’expérimenter des zones d’ombre et c’est ton choix, ton espace.

Je ne peux, ne veux te suivre, alors tu pars.

Est-ce que cela engendre chez moi une sensation de trahison ? Oui.

Est-ce que je me sens abandonné(e), oui.

Seul(e), oui aussi.

Mais ce ne sont que mes limites, le reflet de mes failles

et de mes zones non apaisées, non guéries.

Tu es né(é), je suis né(e), avec ce droit inaliénable du libre arbitre.

Et cela personne ne peut l’enfermer, le restreindre, l’étouffer, le diminuer, le malaxer.

On ne peut donc enfermer par amour.

Ni par chantage affectif, ni par chantage professionnel, ni quoique ce soit.

Le libre arbitre est une force de mouvement puissante,

Que les mots ou la raison ne peuvent atteindre.

Alors ce libre arbitre enseigne la sagesse.

Enseigne le silence.

Enseigne le lâcher prise.

Au prix d’un immense travail du cœur.

Il faut pour cela aller dans le Grand Espace,

Là où plus rien ne limite.

Là où la sécurité primaire se situe.

C’est dans ce silence d’or que l’on peut revenir à soi.

Et ne pas se laisser happer par ce que l’on considère comme une perte.

Le libre arbitre est un droit, mais aussi un socle.

C’est ce qui permet à  nos âmes d’expérimenter.

C’est aussi ce qui permet d’apprendre à surmonter nos blessures profondes d’abandon.

Je t’aime

Mais je te reconnais Vivant(e) et Libre.

C’est le plus bel amour que je puisse t’offrir.

Anne R AuraSpirit